Sécurité conseils

Les étapes clés pour sécuriser au mieux mon entreprise

Publié le octobre 15, 2020

Quelle que soit sa taille ou son activité, une entreprise est soumise à différents types de risques. La sécurité représente ainsi un véritable défi pour un dirigeant. Avec un système performant, vous serez en mesure de protéger plus efficacement vos collaborateurs, vos biens et locaux professionnels. TELMO vous livre aujourd’hui ses astuces pour faire rimer sécurité avec sérénité dans votre entreprise !

 

Je veux sécuriser mon entreprise, par quoi commencer ?

Afin de sécuriser au mieux votre entreprise et vos salariés, il est essentiel de respecter certaines étapes clés :

1ère étape : Analysez les différents risques auxquels votre entreprise est exposée : vols, dégradations, incivilités, espionnages ou encore menace terroriste, vandalisme, etc.

2ème étape : Identifiez et listez « qui/quoi » est concerné par ces risques : vos salariés, vos biens, vos bâtiments ou encore vos informations confidentielles. A la fin de ces 2 étapes, vous serez capable d’évaluer approximativement le taux de vulnérabilité de votre société.

3ème étape : Choisissez les outils de protection adaptés à vos besoins, en fonction des risques identifiés plus haut. Vous trouverez ci-après une liste exhaustive des dispositifs de sécurité existants sur le marché pour votre entreprise.

4ème étape : Faites le choix de votre fournisseur en fonction de vos critères. Prenez des avis, faites confiance à votre intuition et prenez contact avec un professionnel de la sécurité en entreprise ! Un conseil TELMO : si vous souhaitez d’autres services IT (téléphonie, informatique, infrastructure ou encore opérateur), nous vous conseillons de vous rapprocher d’un prestataire capable de combler votre besoin d’infogérance complet. Ceci vous permettra d’avoir un interlocuteur unique et surtout, de faire des économies !

 

Quels sont les outils de protection disponibles ?

Le système d’alarme anti-intrusion

Vous l’aurez compris, il s’agit d‘un système dont la fonction est de détecter une intrusion. Lorsqu’un mouvement ou l’ouverture d’une porte/fenêtre est détecté dans les locaux, une alarme  se déclenche immédiatement. A savoir, il existe plusieurs sortes de système d’alarme : filaire et sans fils. Les alarmes filaires sont reliées par des câbles et sont souvent utilisées pour les structures de grandes tailles (comme les usines et les grands entrepôts). Les systèmes sans fil fonctionnent sur batterie et ne sont pas reliés au courant.

Le système de vidéosurveillance

Le système d’alarme peut être associé à un équipement de vidéosurveillance qui est composé de caméras pour filmer les zones désirées de votre entreprise, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il comprend également un écran d’ordinateur pour visualiser les différentes zones. A cela, peut s’ajouter un enregistreur numérique qui peut se révéler fort pratique pour consulter les vidéos ultérieurement. Il est également possible de placer des détecteurs de mouvement extérieurs avec vision infrarouge pour détecter une présence la nuit.

Le contrôle d’accès

Avec cet outil, seuls les employés ou personnes habilités possédant un badge magnétique peuvent pénétrer dans votre entreprise. Il leur suffit de passer leur carte devant la badgeuse pour que les portes s’ouvrent. A savoir, il existe plusieurs types de contrôle d’accès : les serrures sans fils à code, les badges RFID à puce ou encore, le contrôle d’accès biométrique qui utilise la reconnaissance des empreintes digitales ou de l’œil.

 

Et niveau législation ? Que dois-je faire avant d’installer un système de protection ?

Si vous souhaitez installer un système de vidéosurveillance, n’oubliez pas la CNIL ! Un employeur qui filme ses employés durant leurs horaires de travail est soumis à des obligations légales. En effet, le responsable d’entreprise doit prévenir le comité d’entreprise, les salariés mais aussi faire une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. De plus, si vous disposez de locaux ouverts au public, il vous faudra faire une demande d’autorisation auprès de la préfecture de votre région avant de procéder à l’installation des caméras. Pour les zones privées, une seule demande auprès de la CNIL est suffisante.

 

Ce qu’il faut retenir : Au travail, comme à la maison, le risque zéro n’existe pas. Pensez à protéger votre entreprise avec une solution adaptée à vos besoins. Nos experts en sécurité sont à votre service pour vous accompagner dans cette démarche, contactez-nous.

 

Votre avis nous intéresse…

Et vous, quels dispositifs utilisés vous pour la sécurité de votre infrastructure ? 

Répondez-nous en commentaire(s) !

 

Article publié par
m-pigneultelmo-fr
Bénéficiez d'un audit gratuit pour votre projet IT !
Laissez-nous vos coordonnées & votre conseiller revient rapidement vers vous pour un audit sur site ou en visioconférence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Téléphonie conseils

Comment améliorer votre relation clients par la gestion de vos appels ?

Quelle que soit sa taille ou son activité, une entreprise est soumise à différents types de risques. La sécurité représente…

Lire l'article

Opérateur conseils

La 5G, où en sommes-nous ?

Quelle que soit sa taille ou son activité, une entreprise est soumise à différents types de risques. La sécurité représente…

Lire l'article

Téléphonie conseils

La fin du RTC, comment l’anticiper ?

Quelle que soit sa taille ou son activité, une entreprise est soumise à différents types de risques. La sécurité représente…

Lire l'article

Sécurité conseils

Les étapes clés pour sécuriser au mieux mon entreprise

Quelle que soit sa taille ou son activité, une entreprise est soumise à différents types de risques. La sécurité représente…

Lire l'article

PRESTATIONS