Allier sécurité & mobilité
Informatique conseils

10 conseils pour allier télétravail & sécurité

Publié le octobre 8, 2020

Confinement, distanciation sociale ou encore télétravail ont accompagné notre quotidien en cette année 2020. S’il a été mis en place dans l’urgence pour faire face à l’épidémie du COVID-19, le télétravail est désormais prôné par de nombreux dirigeants et salariés. Cependant, il est important de savoir que le télétravail amène son lot de risques informatiques. L’explosion des cyberattaques récentes met en évidence des systèmes de sécurité obsolètes dans certaines entreprises. TELMO vous livre aujourd’hui 10 astuces pour faire rimer mobilité avec sécurité.

 

CONSEIL N°1 : Identifiez les risques de cybermalveillance dans votre entreprise.

Identifier les risques vous permettra de mieux anticiper les attaques et de comprendre l’intérêt des mesures de sécurité à appliquer.

Ici, trois types de risques doivent particulièrement être ciblés : L’impossibilité pour le salarié d’accéder aux ressources dont il a besoin pour travailler, la contamination du système par le biais d’une faille de sécurité de l’appareil utilisé et la fuite ou perte de données.

CONSEIL N°2 : Fournissez un équipement sécurisé à vos collaborateurs.

Un collaborateur qui utilise son propre ordinateur pour le télétravail permet de réaliser des économies. Cependant, le domicile de l’employé n’est pas un environnement maitrisé du point de vue sécurité informatique. Le moyen le plus fiable de protéger votre réseau et ainsi votre entreprise, est de faire travailler vos télétravailleurs sur du matériel dédié, protégé par un antivirus, dont l’accès et l’utilisation sont limités strictement aux usages professionnels.

CONSEIL N°3 : Définissez vos procédures de sécurité informatique.

La procédure de sécurité informatique est essentielle pour prévenir les risques de cyberattaques en entreprise. Ainsi, elle devient un support crucial pour vos collaborateurs et assure une bonne mise en application. Concernant son contenu, il doit être adapté à certains critères tels que votre activité, le nombre de collaborateurs en télétravail, la sensibilité de vos données, etc. Certains points sont toutefois communs à toutes sociétés et doivent apparaitre : la création et gestion des comptes utilisateurs, l’attribution des droits d’accès à distance, la dissociation des messageries personnelles et professionnelles ou encore la connexion à un réseau Wifi non sécurisé.

CONSEIL N°4 : Sensibilisez vos collaborateurs à la cybersécurité !

Le travail à distance est un vaste sujet et les risques qui y sont rattachés aussi. Il est donc important que vos collaborateurs soient informés correctement car une consigne claire engendre toujours une meilleure exécution. Une campagne de sensibilisation sur les enjeux de la cybersécurité est le meilleur moyen d’informer vos équipes sur divers sujets :  la mise à jour régulière de l’antivirus, la dissociation des messageries personnelles & professionnelles, l’usage de périphériques externes, les risques de l’hameçonnage, etc.  A savoir, le premier risque en matière de sécurité informatique, c’est l’humain lui-même !

CONSEIL N°5 : Sécurisez l’accès à vos données avec un VPN.  

Il est indispensable de sécuriser vos échanges de données avec la configuration et le déploiement d’un VPN (Virutal Private Network ou Réseau Privé Virtuel). Un VPN est un réseau privé permettant des échanges de données sécurisées entre le poste de travail à distance de vos collaborateurs et le réseau de votre entreprise. Afin de faciliter l’accès à ce VPN, il est possible de mettre en place une solution Cloud privé permettant de se connecter directement et de façon totalement sécurisée au serveur de l’entreprise, depuis n’importe quel lieu et quel que soit le support utilisé.

CONSEIL N°6 : Contrôlez vos accès externes et systèmes sensibles.

Avant de contrôler vos accès, il est important d’en limiter les ouvertures extérieures et/ou distantes aux seules personnes concernées par le télétravail. Cloisonnez les systèmes pour lesquels un accès distant n’est pas nécessaire pour les préserver (surtout s’ils revêtent un caractère sensible pour l’activité de votre entreprise). Une fois cette action réalisée, il convient d’effectuer un filtrage sur votre pare-feu pour contrôler l’activité de vos accès. Ce contrôle est important pour détecter toutes anomalies qui pourraient être le signe d’une cyberattaque : une connexion suspecte, un utilisateur inconnu ou encore un volume inhabituel de téléchargement d’informations, etc.

CONSEIL N°7 : Vérifiez et ajustez vos systèmes d’identification.

Une étape indispensable pour éviter une intrusion étrangère dans le système de votre entreprise : Instaurez un système d’identification du télétravailleur lorsqu’il se connecte (identifiant, mot de passe avec forte protection, code à usage unique, etc.).

CONSEIL N°8 : Durcissez la sauvegarde de vos données.

Les sauvegardes sont parfois le seul moyen pour l’entreprise de retrouver ses données après une cyberattaque. Elles doivent être réalisées et testées régulièrement pour s’assurer qu’elles fonctionnent. Il convient également d’appréhender le niveau de sauvegarde de vos hébergements externes (Cloud, site Internet d’entreprise, service de messagerie, etc.), pour s’assurer que le service souscrit est en adéquation avec les risques encourus par votre entreprise.

CONSEIL N°9 : Utilisez des solutions antivirales professionnelles.

Ces solutions permettent de protéger votre entreprise de la plupart des attaques virales connues et dans certains cas, des risques d’hameçonnages. Il vous est également possible d’utiliser des solutions différentes pour la protection des infrastructures et pour les terminaux pour démultiplier l’efficacité de la protection.

CONSEIL N°10 : Préparez-vous à affronter une cyberattaque.

L’actualité démontre qu’aucune entreprise, quelle que soit sa taille ou son activité, n’est à l’abris d’une cyberattaque. Il faut donc s’y préparer grâce à l’évaluation de vos risques informatiques (conseil n°1) et à la rédaction d’une procédure claire en cas d’incident de sécurité. Ici, il s’agit de définir la conduite à tenir en cas d’attaques : plans de crise, plan de communication, contractualisation avec des prestataires spécialisés pour recourir à leur assistance, etc.

Afin de faire résonner le terme « sécurité informatique » dans votre entreprise,  plusieurs astuces sont facilement aménageables et assurent la sécurité de votre infrastructure. TELMO, votre expert IT vous accompagne dans la mise en place du télétravail. Contactez-nous et nous reviendrons rapidement vers vous pour vous ‘’concocter’’ une solution simple et de qualité.

 

 Votre avis nous intéresse !

Pour ou contre le travail à la maison ? 

Laissez-nous votre réponse en commentaire(s) !

Article publié par
m-pigneultelmo-fr
Restez connectés au monde de l'IT !
Laissez nous vos coordonnées et recevez votre newsletter mensuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles recommandés

Téléphonie conseils

Comment améliorer votre relation clients par la gestion de vos appels ?

Confinement, distanciation sociale ou encore télétravail ont accompagné notre quotidien en cette année 2020. S’il a été mis en place…

Lire l'article

Opérateur conseils

La 5G, où en sommes-nous ?

Confinement, distanciation sociale ou encore télétravail ont accompagné notre quotidien en cette année 2020. S’il a été mis en place…

Lire l'article

Téléphonie conseils

La fin du RTC, comment l’anticiper ?

Confinement, distanciation sociale ou encore télétravail ont accompagné notre quotidien en cette année 2020. S’il a été mis en place…

Lire l'article

Sécurité conseils

Les étapes clés pour sécuriser au mieux mon entreprise

Confinement, distanciation sociale ou encore télétravail ont accompagné notre quotidien en cette année 2020. S’il a été mis en place…

Lire l'article

PRESTATIONS